Note utilisateur: 0 / 5

Etoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactives

Note utilisateur: 5 / 5

Etoiles activesEtoiles activesEtoiles activesEtoiles activesEtoiles actives

fibroadenome seinDéfinition

L’adénofibrome (ou fibroadénome) est une tumeur bénigne développée au dépend de la glande mammaire. Il est constitué à la fois d’une prolifération de cellules issues de l’épithélium glandulaire et de cellules issues du tissu conjonctif. Cette tumeur fait partie des mastopathies bénignes du sein. Il s’agit d’une pathologie fréquente qui ne comporte aucune gravité.

 

Réagissez (1) Clics: 69359

Note utilisateur: 5 / 5

Etoiles activesEtoiles activesEtoiles activesEtoiles activesEtoiles actives

adenomyoseDéfinition

L’adénomyose ou endométriose interne est une affection gynécologique caractérisée par le développement d’une muqueuse endométriale normale (composée de glandes endométriales et d’un stroma cytogène) dans le myomètre (paroi musculaire de l’utérus).

La définition histologique correspond à la présence d’implants endométriaux situés à plus de 2,5 mm de la membrane basale séparant l’endomètre du myométre, associée à une hyperplasie du tissu musculaire lisse entourant ces implants. Les implants endométriaux peuvent correspondre à des diverticules ou à des îlots sans continuité avec la cavité utérine.

Réagissez (2) Clics: 144262

Note utilisateur: 5 / 5

Etoiles activesEtoiles activesEtoiles activesEtoiles activesEtoiles actives

amenorrheeGénéralités

Les règles sont un phénomène périodique d’écoulement de sang qui provient de l’intérieur de l’utérus. Elles concernent toutes les femmes de la puberté jusqu’à la ménopause.

On les appelle aussi de divers noms comme menstruations, cycle menstruel ou flux menstruel.

Réagissez (1) Clics: 12261

Note utilisateur: 4 / 5

Etoiles activesEtoiles activesEtoiles activesEtoiles activesEtoiles inactives

Appareil Genital FemmeDéfinition

L’appareil génital féminin se compose :

  • de deux glandes, les ovaires, qui produisent les ovules ;
  • de deux trompes utérines qui conduisent les ovules jusqu’à dans l’utérus ;
  • de l’utérus, dans lequel se développe l’œuf fécondé ;
  • du vagin et de la vulve qui constituent les organes de la copulation.

Réagissez (2) Clics: 192335

Note utilisateur: 5 / 5

Etoiles activesEtoiles activesEtoiles activesEtoiles activesEtoiles actives

fleurGénéralités

La ménopause représente l’une des principales causes d’atrophie vulvo-vaginale. Il existe d’autres causes : hystérectomie, radiothérapie, chimiothérapie pour un cancer du sein ou de l’endomètre, premiers mois de grossesse, et à un moindre degré, la prise de certains médicaments (pilules contraceptives, antidépresseurs, anti acnéiques…).

Réagissez (0) Clics: 22777

Note utilisateur: 4 / 5

Etoiles activesEtoiles activesEtoiles activesEtoiles activesEtoiles inactives

BartholiniteDéfinition

La Bartholinite correspond à une infection aigue (ou abcès) de la glande de Bartholin.

Une Bartholinite peut résulter de :

  • L’ascension de germes en provenance du vagin puis leur remontée dans le canal excréteur de la glande.
  • Surinfection d’un kyste de la glande de Bartholin provoqué par l’obstruction de son canal excréteur.

Elle peut survenir chez une femme, en cours de grossesse.

Réagissez (2) Clics: 139362

Note utilisateur: 0 / 5

Etoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactives

VaccinGénéralités

Le haut conseil de la santé publique publie le 19 avril 2013 les recommandations du nouveau calendrier vaccinal.

Cette page est consacrée au calendrier vaccinal en rapport avec la gynécologie-obstétrique. Elle concerne uniquement les jeunes femmes ou les femmes en âge de procréer.

Réagissez (0) Clics: 2508

Note utilisateur: 5 / 5

Etoiles activesEtoiles activesEtoiles activesEtoiles activesEtoiles actives

ESHRE ESGE miniatureGénéralités

La classification ESHRE/ESGE établie par la European Society of Human Reproduction and Embryology (ESHRE) et par la European Society for Gynaecological Endoscopy (ESGE) est une classification anatomique. Elle regroupe plusieurs classes définies en fonction de l'origine embryologique de l'anomalie utérine.

Réagissez (0) Clics: 10090

Note utilisateur: 5 / 5

Etoiles activesEtoiles activesEtoiles activesEtoiles activesEtoiles actives

classification figo 2011 fibromesGénéralités

La Classification FIGO 2011 des myomes utérins (PALM-COEIN) permet une description plus objective de la localisation des fibromes utérins (cartographie) et par conséquent une meilleure transmission des données entre le radiologue, le gynécologue et le chirurgien.

Réagissez (0) Clics: 29986

Note utilisateur: 4 / 5

Etoiles activesEtoiles activesEtoiles activesEtoiles activesEtoiles inactives

docteurPourquoi choisir un gynécologue ?

Toutes les femmes souhaitent être suivies par un "bon gynécologue". Mais comment le savoir réellement ?

Le gynécologue-obstétricien est un médecin dont la spécialité correspond à la prise en charge des évènements ou des pathologies gynécologiques, pendant toute la vie d’une femme.  Ces évènements ou pathologies gynécologiques correspondent en particulier à :

Réagissez (0) Clics: 22852

Note utilisateur: 5 / 5

Etoiles activesEtoiles activesEtoiles activesEtoiles activesEtoiles actives

conseil genetiqueGénéralités

Avec les progrès de la génétique et de la médecine, de plus en plus de « maladies » ou de « causes » génétiques sont retrouvées à l’origine de différentes pathologies. Les progrès effectués notamment en matière de dépistage des maladies à partir de leurs facteurs de risques, font aussi parfois appel à la génétique.

Ce chapitre est consacré au conseil génétique dans le domaine de la gynécologie obstétrique.

Réagissez (0) Clics: 3946

Note utilisateur: 0 / 5

Etoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactives

AcneGénéralités

Pour toute femme en âge de procréer destinée à être traitée par isotrétinoïne :

Il est obligatoire d’utiliser une méthode de contraception efficace. Cette contraception doit être débutée 1 mois avant le début du traitement, être poursuivie pendant toute sa durée et jusqu’à 5 semaines après la fin de ce traitement.

De plus, vous devez effectuer un test de grossesse juste avant de commencer l’isotrétinoïne, un test au moindre doute puis un test 5 semaines après la fin de ce traitement.

Réagissez (0) Clics: 2217

Note utilisateur: 0 / 5

Etoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactives

bandelette urinaireGénéralités

La cystite est une inflammation de la vessie. Il s’agit le plus souvent d’une cystite d’origine infectieuse. Elle concerne l’appareil urinaire bas (vessie, urètre) et concerne quasiment toujours la femme.

Les autres localisations des infections urinaires sont l’urétrite et la pyélonéphrite.

Cet article ne traite pas des autres causes de cystites que bactériennes, et notamment de la cystite interstitielle ou post-radique.

Réagissez (0) Clics: 5912

Note utilisateur: 0 / 5

Etoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactives

diane 35Généralités

L’agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé (ANSM) a décidé de la suspension de l’AMM (autorisation de mise sur le marché) de la Diane 35 et de ses génériques.

La Diane 35 (acétate de cyprotérone 2 mg / éthinylestradiol 35 μg) disposent d’une AMM dans le traitement de l’acné chez la femme.

Réagissez (0) Clics: 3199

Note utilisateur: 5 / 5

Etoiles activesEtoiles activesEtoiles activesEtoiles activesEtoiles actives

dysplasie du col uterinDéfinition

La dysplasie du col utérin est une transformation des cellules du col de l’utérus. Sa définition est une définition histologique, se basant sur l'analyse d'un fragment de biopsie du col utérin (Système Bethesda 2001).

Le col de l’utérus correspond au segment le plus bas de l’utérus. Sa partie superficielle se trouve au fond du vagin.

Au niveau du col de l’utérus, deux tissus différents se rejoignent. Le tissu qui recouvre la partie externe constitue l’épithélium malpighien exocervical. Le tissu qui recouvre la partie interne constitue l’épithélium glandulaire endocervical. La « zone de jonction » ou « zone de transformation » constitue la frontière entre ces deux épithéliums.

Réagissez (0) Clics: 95434

Note utilisateur: 5 / 5

Etoiles activesEtoiles activesEtoiles activesEtoiles activesEtoiles actives

ectropion du col uterinGénéralités

Le col de l’utérus correspond au segment le plus bas de l’utérus. Sa partie superficielle se trouve au fond du vagin.

Au niveau du col de l’utérus, deux tissus différents se rejoignent. Le tissu qui recouvre la partie externe constitue l’épithélium malpighien exocervical. Le tissu qui recouvre la partie interne constitue l’épithélium glandulaire endocervical (ou épithélium cylindrique). La « zone de jonction » ou « zone de transformation » constitue la frontière entre ces deux épithéliums.

La zone de transformation peut faire l’objet de variantes anatomiques. Les cellules constituant cette zone peuvent également se transformer et constituer une dysplasie.

ATTENTION IMAGES SENSIBLES

Réagissez (18) Clics: 80603

Note utilisateur: 5 / 5

Etoiles activesEtoiles activesEtoiles activesEtoiles activesEtoiles actives

FibromesDéfinition

Un fibrome utérin est une tumeur bénigne développée à partir des fibres musculaires de l’utérus. Un fibrome peut être unique ou multiple. En fonction de leur taille, de leur localisation et de leur nombre, les fibromes peuvent être à l’origine de nombreuses pathologies gynécologiques. Le fibrome utérin est appelé également Myome ou Léiomyome utérin.

Réagissez (1) Clics: 103189

Note utilisateur: 0 / 5

Etoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactives

frottis asc h ascusGénéralités

Le frottis (ou frottis cervico-vaginal) est un examen banal, effectué dans le cadre du dépistage du cancer du col de l’utérus. Cet examen consiste à prélever des cellules superficielles au niveau du col de l’utérus. Il est pratiqué au cours d’un examen gynécologique. Pour que le frottis soit de qualité « satisfaisante », il doit porter sur la zone de jonction pavimento-cylindrique. Il s’agit de la zone de jonction entre deux épithéliums (tissus). En effet, les lésions cervicales débutent quasiment toujours dans cette zone, qui sépare l’épithélium exocervical (partie externe du col ou épithélium malpighien) de l’épithélium endocervical (partie interne du col ou épithélium glandulaire).

Réagissez (0) Clics: 1462

Note utilisateur: 0 / 5

Etoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactives

frottis asc h ascusGénéralités

Le frottis (ou frottis cervico-vaginal) est un examen banal, effectué dans le cadre du dépistage du cancer du col de l’utérus. Cet examen consiste à prélever des cellules superficielles au niveau du col de l’utérus. Il est pratiqué au cours d’un examen gynécologique. Pour que le frottis soit de qualité « satisfaisante », il doit porter sur la zone de jonction pavimento-cylindrique. Il s’agit de la zone de jonction entre deux épithéliums (tissus). En effet, les lésions cervicales débutent quasiment toujours dans cette zone, qui sépare l’épithélium exocervical (partie externe du col ou épithélium malpighien) de l’épithélium endocervical (partie interne du col ou épithélium glandulaire).

Réagissez (0) Clics: 2211

Note utilisateur: 4 / 5

Etoiles activesEtoiles activesEtoiles activesEtoiles activesEtoiles inactives

frottis asc h ascusGénéralités

Le frottis (ou frottis cervico-vaginal) est un examen banal, effectué dans le cadre du dépistage du cancer du col de l’utérus. Cet examen consiste à prélever des cellules superficielles au niveau du col de l’utérus. Il est pratiqué au cours d’un examen gynécologique. Pour que le frottis soit de qualité « satisfaisante », il doit porter sur la zone de jonction pavimento-cylindrique. Il s’agit de la zone de jonction entre deux épithéliums (tissus). En effet, les lésions cervicales débutent quasiment toujours dans cette zone, qui sépare l’épithélium exocervical (partie externe du col ou épithélium malpighien) de l’épithélium endocervical (partie interne du col ou épithélium glandulaire).

Réagissez (0) Clics: 48497

Note utilisateur: 5 / 5

Etoiles activesEtoiles activesEtoiles activesEtoiles activesEtoiles actives

frottisDéfinition

Le frottis (ou frottis cervico-vaginal) est un examen banal, effectué dans le cadre du dépistage du cancer du col de l’utérus. Cet examen consiste à prélever des cellules superficielles au niveau du col de l’utérus. Il est pratiqué au cours d’un examen gynécologique. Le prélèvement est ensuite examiné au microscope dans un laboratoire de cytologie. Selon l'aspect des cellules, on peut supposer que le col utérin est normal, ou bien qu’il présente une infection, une lésion pré-cancéreuse ou un cancer. La plupart des lésions décelées par le frottis sont liées à une infection par le virus HPV. Cinq à six millions de frottis sont effectués chaque année en France.

Réagissez (48) Clics: 137909

Note utilisateur: 5 / 5

Etoiles activesEtoiles activesEtoiles activesEtoiles activesEtoiles actives

frottis haut grade 1Définition


High grade Squamous Intraepithelial Lesion = Lésion intra épithéliale de haut grade.


Il s’agit de l’une des catégories de la classification du système Bethesda de l’interprétation du frottis cervico-vaginal évocatrice de la présence d’anomales de haut grade des cellules malpighiennes et justifiant la réalisation d’une colposcopie.

Réagissez (0) Clics: 8166

Note utilisateur: 5 / 5

Etoiles activesEtoiles activesEtoiles activesEtoiles activesEtoiles actives

condylome cin1 miniatureDéfinition

Low grade Squamous Intraepithelial Lesion = Lésion intra épithéliale de bas grade.
Il s’agit de l’une des catégories de la classification du système Bethesda de l’interprétation du frottis cervico-vaginal évocatrice de la présence d’anomales de bas grade des cellules malpighiennes.

Réagissez (0) Clics: 10873

Note utilisateur: 4 / 5

Etoiles activesEtoiles activesEtoiles activesEtoiles activesEtoiles inactives

BartholiniteAnatomie

Les glandes de Bartholin sont situées de chaque coté de la partie postérieure de l’orifice vaginal inférieur (à la jonction du tiers moyen et du tiers postérieur de la vulve), dans l’épaisseur des grandes lèvres (anatomie de l'appareil génital féminin).

Ces deux glandes sont petites jusqu’à la puberté. Pendant la période d’activité génitale, elles mesurent 10 à 15 millimètres de longueur, 8 millimètres de hauteur et 5 millimètres d’épaisseur. Elles régressent après la ménopause.

Réagissez (1) Clics: 29742

Note utilisateur: 5 / 5

Etoiles activesEtoiles activesEtoiles activesEtoiles activesEtoiles actives

grossesse extra uterine ampullaireDéfinition

Il s’agit d’une grossesse implantée en dehors de la cavité utérine (appelée également grossesse ectopique).

La fréquence des grossesses extra-utérines est d'environ 0,5 % des grossesses. Dans ce cas, l’œuf fécondé (ou embryon) peut s’implanter au niveau :

Réagissez (0) Clics: 86716

Note utilisateur: 5 / 5

Etoiles activesEtoiles activesEtoiles activesEtoiles activesEtoiles actives

gynecomastieDéfinitions

Il s’agit d’une hypertrophie (développement excessif ; augmentation de volume) de la glande mammaire chez l’homme. Elle peut être uni ou bilatérale ; symétrique ou asymétrique.

La gynécomastie est relativement fréquente. Elle s’observe essentiellement chez le nouveau né, chez l’adolescent ou chez l’adulte après 70 ans.

Il s’agit la plupart du temps d’une gynécomastie « physiologique » ou « idiopathique », c'est-à-dire qu’aucune cause n’est retrouvée. Mais ce diagnostic est un diagnostic d’élimination.

Réagissez (0) Clics: 10040

Note utilisateur: 0 / 5

Etoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactives

IVGGénéralités

Un rapport de la Direction des Etudes et Statistiques du ministère de la Santé (Drees) publié en juin 2014, bien que provisoire, montre une hausse de 4,7% (soit environ 10 000 cas supplémentaires) du nombre d’interruptions médicales de grossesse (IVG) en France par rapport à 2012, alors que ce taux était resté stable depuis une dizaine d’années.

Mais que donc s’est-il passé en 2013 pour expliquer cette hausse ???

 

Réagissez (0) Clics: 2398

Note utilisateur: 5 / 5

Etoiles activesEtoiles activesEtoiles activesEtoiles activesEtoiles actives

hyperplasie atypique de l endometreGénéralités

L’hyperplasie de l’endomètre correspond à la présence d’anomalies des cellules constituant l’endomètre, associant la prolifération des glandes endométriales à un trouble de leur maturation.

Ces anomalies surviennent dans un contexte d’hyperoestrogénie relative. Le diagnostic de l’hyperplasie de l’endomètre est histologique.

Réagissez (0) Clics: 58090

Note utilisateur: 5 / 5

Etoiles activesEtoiles activesEtoiles activesEtoiles activesEtoiles actives

implant contraceptifDéfinition

Il s’agit d’un moyen de contraception hormonale féminine réversible. L’implant contraceptif appelé Nexplanon ® se présente sous la forme d’un petit cylindre de 4 cm de long sur 2 mm de diamètre. Ce petit dispositif contient en son sein une hormone progestative lui conférant son pouvoir contraceptif.

ATTENTION IMAGES SENSIBLES

Réagissez (0) Clics: 13389

Note utilisateur: 5 / 5

Etoiles activesEtoiles activesEtoiles activesEtoiles activesEtoiles actives

SyphilisIntroduction

Les IST d’origine bactérienne progressent en France depuis les années 2000.

C’est le cas depuis 1998 pour la gonococcie (« chaude pisse ») ; 2000 pour la Syphilis et 2003 pour la lymphogranulomatose vénérienne (LGV).

En raison de leur progression et de leur rôle dans la transmission du VIH (SIDA) une surveillance épidémiologique a été instaurée afin d’aider la mise en place d’actions d’évaluation et de prévention.

Le Bulletin épidémiologique hebdomadaire (BEH n° 41-42) de Santé publique en France publie ce 29 novembre 2016 les dernières tendances de ces infections. Ce qu'il en ressort : les IST bactériennes gagnent du terrain en France !

Réagissez (0) Clics: 2301

Note utilisateur: 3 / 5

Etoiles activesEtoiles activesEtoiles activesEtoiles inactivesEtoiles inactives

endometre normal J 8Généralités

L’isthmocèle fait partie des complications possibles à long terme d’une césarienne. Elle peut dans certains cas expliquer certains symptômes restés jusque là sans diagnostic précis…

Réagissez (1) Clics: 12343

Note utilisateur: 5 / 5

Etoiles activesEtoiles activesEtoiles activesEtoiles activesEtoiles actives

kyste ovaireDéfinition

Il s’agit d’une tumeur à composante liquidienne, développée au dépens d’un ovaire, de taille > 30 mm. Un kyste de l’ovaire est le plus souvent de nature bénigne.

Il s’agit d’une pathologie fréquente. Environ 5% des femmes développent un kyste de l’ovaire au cours de leur vie.

Réagissez (9) Clics: 193301

Note utilisateur: 0 / 5

Etoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactives

cabinet medical gynecologueGénéralités

Une consultation gynécologique peut correspondre à une visite de routine, chez une patiente ne présentant pas de pathologie. La consultation peut correspondre à une visite chez une patiente présentant une pathologie (infection, saignement, douleur etc…) ou un état qui nécessite une surveillance particulière (grossesse, traitement de stérilité, antécédent de cancer gynécologique etc…).

Réagissez (0) Clics: 9938

Note utilisateur: 0 / 5

Etoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactives

menopauseDéfinitions

La ménopause correspond à l’arrêt des règles pendant une période d’un an, lié à l’arrêt de production par les ovaires des hormones de la reproduction : oestrogène et progestérone. Il s’agit d’un phénomène naturel et pas d’une maladie.

La ménopause survient habituellement aux alentours de l’âge de 51 ans. La carence hormonale qui s’en suit est responsable de plusieurs manifestations appelées « syndrome climatérique ».

Réagissez (0) Clics: 5071

Note utilisateur: 5 / 5

Etoiles activesEtoiles activesEtoiles activesEtoiles activesEtoiles actives

condylome cin1 miniatureDéfinition

Une « lésion de bas grade » ou « CIN 1 » (néoplasie cervicale intra épithéliale de grade 1) ou « LSIL » (low-grade squamous intraepithelial lesions) ou « lésion malpighienne intra épithéliale de bas grade » est une transformation des cellulesdu 1/3 le plus superficiel du tissu recouvrant le col de l’utérus. Sa définition est une définition histologique, se basant sur l'analyse d'un fragment de biopsie du col utérin (Système Bethesda 2001).

Réagissez (0) Clics: 65418

Note utilisateur: 0 / 5

Etoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactives

mammographie acr II miniatureDéfinition

Il s’agit d’un examen radiographique des seins. La mammographie permet grâce à de faibles doses de rayons X l’obtention de clichés permettant de détecter certaines anomalies de la glande mammaire. Son but principal est le dépistage du cancer du sein. Le pronostic du cancer du sein est lié à son stade au moment de sa découverte. La mammographie, examen simple et fiable, permet de dépister le cancer du sein à un stade précoce et donc d’améliorer les chances de guérison. L’examen permet de détecter des anomalies non repérées par la palpation des seins. Elle est effectuée par un radiologue, à l’hôpital ou dans un cabinet de radiologie.

Réagissez (0) Clics: 9499

Note utilisateur: 0 / 5

Etoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactives

Melasma ChloasmaGénéralités

Il s’agit d’une pigmentation mélanique du visage, fréquente pendant la grossesse et sous pilule (masque de grossesse). Cette pigmentation est aussi possible dans d’autres circonstances.

Réagissez (0) Clics: 2448

Note utilisateur: 4 / 5

Etoiles activesEtoiles activesEtoiles activesEtoiles activesEtoiles inactives

menorragies metrorragiesGénéralités

Les règles sont un phénomène périodique d’écoulement de sang qui provient de l’intérieur de l’utérus. Elles concernent toutes les femmes de la puberté jusqu’à la ménopause.

Les règles sont parfois dénommées menstruations, cycle menstruel ou flux menstruel.

La durée des règles peut varier selon les femmes et d’un cycle à l’autre. Leur durée moyenne est de 4 jours pour un cycle de 28 jours. Elle peut s’étendre de 2 à 6 jours.

Réagissez (0) Clics: 37816

Note utilisateur: 0 / 5

Etoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactives

metaplasie osteoideGénéralités

La métaplasie ostéoïde correspond à la présence de tissu osseux ectopique dans l’endomètre. Sa fréquence est estimée à 0,3 pour 1000 femmes infertiles.

Réagissez (0) Clics: 6249

Note utilisateur: 4 / 5

Etoiles activesEtoiles activesEtoiles activesEtoiles activesEtoiles inactives

microcalcificationsDéfinition

Les microcalcifications correspondent à des petites images calciques de taille inférieure à 1 mm, visibles sur une mammographie. Elles sont à distinguer des macrocalcifications (de plus grande taille), qui sont le plus souvent bénignes.

Les microcalcifications apparaissent comme des « petits points blancs » situés dans la glande mammaire. Elles peuvent constituer un point d’appel radiologique d’un cancer du sein, d’où toute l’importance de leur description et/ou de leur analyse.

Réagissez (0) Clics: 41353

Note utilisateur: 0 / 5

Etoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactives

OsteoporoseDéfinition

Il s’agit d’une maladie diffuse du squelette caractérisée par une diminution de la masse osseuse et par l’altération de la microarchitecture du tissu osseux (augmentation de la porosité des os). L’ostéoporose entraine une augmentation de la fragilité osseuse et du risque de survenue d’une fracture. Les fractures les plus souvent concernées par l’ostéoporose sont celles du radius (le poignet) ; des vertèbres (tassement vertébral) et du col du fémur (la hanche). L’ostéoporose atteint plus souvent les femmes que les hommes.

Réagissez (0) Clics: 4150

Note utilisateur: 5 / 5

Etoiles activesEtoiles activesEtoiles activesEtoiles activesEtoiles actives

OvulationDéfinition

L’ovulation correspond à la libération par l’ovaire, d’un ovocyte ou ovule (cellule reproductrice femelle, capable d’être fécondée par un spermatozoïde).

La période péri ovulatoire correspond à la période de fécondité d’une femme. Cette période dure environ 12 à 24 heures, elle est déterminée par la durée de vie de l'ovocyte.

La connaissance des signes et de la période d’ovulation par la femme lui permet d’optimiser les chances d’avoir un rapport sexuel fécondant en cas de désir de grossesse ou à l’inverse, de pratiquer quelques jours d’abstinence pendant cette période et de permettre ainsi une contraception naturelle.

Réagissez (0) Clics: 9478

Note utilisateur: 3 / 5

Etoiles activesEtoiles activesEtoiles activesEtoiles inactivesEtoiles inactives

pilule contraceptiveGénéralités

La pilule contraceptive représente le mode de contraception le plus utilisé en France. Les pilules contraceptives contiennent des hormones. La prise d’une pilule nécessite une prescription et un suivi médical annuel.

Réagissez (1) Clics: 13455

Note utilisateur: 0 / 5

Etoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactives

piluleGénéralités

La pilule contraceptive représente le mode de contraception le plus utilisé en France. Les pilules contraceptives contiennent des hormones. La prise d’une pilule nécessite une prescription et un suivi médical annuel. Aujourd’hui environ 5 millions de femmes en France utilisent la pilule contraceptive comme mode de contraception et environ 50% d’entre elles une pilule dite de 3ème ou de 4ème génération.

Réagissez (0) Clics: 6542

Note utilisateur: 4 / 5

Etoiles activesEtoiles activesEtoiles activesEtoiles activesEtoiles inactives

polype hysterosonographie 1Définition

Les polypes utérins sont des excroissances qui se développent au dépends de la muqueuse du corps utérin (endomètre) ou au dépends de la muqueuse du col utérin (endocol).

Ces excroissances sont des tumeurs bénignes. Elles peuvent être uniques ou multiples. Un polype peut être « pédiculé » (comportant un pied d’insertion) ou sessile (large base d’implantation). Il peut être "fibreux" ou "muqueux".

Réagissez (11) Clics: 208555

Note utilisateur: 5 / 5

Etoiles activesEtoiles activesEtoiles activesEtoiles activesEtoiles actives

MailGénéralités

Plusieurs sites internet se partagent aujourd’hui un marché en forte croissance, celui des prises de rendez-vous avec un médecin en ligne, par internet. En tapant "Gynécologue à Paris" ou "Médecin dans le 11ème" vous tomberez assez rapidement sur leurs liens publicitaires...

En s’appuyant sur des études menées par des instituts de sondage ou par la CPAM pointant sur un nombre important de consultations non honorées et le temps médical perdu qu’il en résulte ; sur l’encombrement des services d’urgences par des motifs pouvant faire l’objet d’une consultation de ville ; sur le renoncement aux soins par la difficulté d’obtention d’un rendez-vous suffisamment rapide, ces strat-up poussent comme des champignons le lendemain d’une pluie d’orage.

Réagissez (0) Clics: 5040

Note utilisateur: 5 / 5

Etoiles activesEtoiles activesEtoiles activesEtoiles activesEtoiles actives

SalpingiteGénéralités

La salpingite représente le principal facteur de risque de stérilité d’origine tubaire et de grossesse extra-utérine chez la femme. Sa connaissance et sa prévention sont importantes, car elle peut être traitée et ses conséquences peuvent être évitées. La salpingite affecte essentiellement les jeunes femmes en âge de procréer.

Réagissez (0) Clics: 25132

Note utilisateur: 5 / 5

Etoiles activesEtoiles activesEtoiles activesEtoiles activesEtoiles actives

steriletDéfinition

Le stérilet ou dispositif intra-utérin (DIU) correspond à un petit appareil médical placé dans la cavité utérine. Il a comme fonction une contraception locale.

Réagissez (28) Clics: 247964

Note utilisateur: 5 / 5

Etoiles activesEtoiles activesEtoiles activesEtoiles activesEtoiles actives

Sterilet nullipareIntroduction

Il y a quelques années encore, la pose d’un stérilet (ou dispositif intra-utérin) à visée contraceptive chez une patiente nullipare (qui n’a jamais accouché) était contre-indiquée. Cette réticence était due à de nombreuses idées reçues, aussi bien chez les médecins ainsi qu'auprès des patientes.

L’évolution des mentalités ; la mise sur le marche de stérilets de petite taille ; la publication d’études portant sur cette catégorie de la population et la polémique sur la contraception hormonale de 3ème et de 4ème génération survenue en début d’année 2013 font qu’aujourd’hui la demande se fait de plus en plus grande.

Quelque soit l’évolution de cette pratique, il ne faut jamais oublier que toute méthode de contraception comporte des avantages, des inconvénients, des contre-indications et des effets secondaires rares mais parfois très graves.

Nous allons évoquer point par point les arguments du pour puis du contre l'utilisation du stérilet chez la nullipare.

Réagissez (0) Clics: 20304

Note utilisateur: 0 / 5

Etoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactives

Syndrome de RokitanskyGénéralités

Le syndrome de Mayer Rokitansky Küster Hauser (MRKH) correspond à une malformation congénitale de l’appareil génital interne féminin (absence congénitale de vagin et d'utérus). Il concerne environ un sur 4500 nouveaux-nés de sexe féminin. Le motif principal de consultation est l’absence d’apparition de règles (aménorrhée primaire) et / ou des rapports sexuels difficiles. Quelques rares cas familiaux ont été décrits.

Réagissez (0) Clics: 6712

Note utilisateur: 5 / 5

Etoiles activesEtoiles activesEtoiles activesEtoiles activesEtoiles actives

synechie laterale gaucheDéfinition

Les synéchies utérines ou Syndrome d’Asherman correspondent à des adhérences intra-utérines. Ce sont des accolements ou brides intra-utérines plus ou moins étendues. Elles peuvent être uniques ou multiples ; siéger au niveau du col (synéchie intra-cervicale), de l’isthme (synéchie isthmique), du corps utérin (synéchie corporéale) ou des cornes utérines (synéchie cornuale). Elles peuvent être partielles ou totales, occupant respectivement une partie ou la totalité de la cavité utérine.

 

Réagissez (0) Clics: 36432

Note utilisateur: 0 / 5

Etoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactives

bethesda 2001Généralités

La terminologie du système Bethesda a pour objectif la standardisation de la pratique et de l’interprétation du frottis cervico-vaginal de dépistage. Ses différentes définitions permettent une meilleure harmonisation et une meilleure reproductibilité de la pratique et de l’interprétation des frottis. Ce système constitue actuellement la méthode de référence.

Réagissez (3) Clics: 9673

Note utilisateur: 0 / 5

Etoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactives

IOTAGénéralités

La nomenclature échographique du groupe IOTA classe les tumeurs présumées bénignes de l'ovaire en 6 catégories.

Réagissez (0) Clics: 3342

Note utilisateur: 4 / 5

Etoiles activesEtoiles activesEtoiles activesEtoiles activesEtoiles inactives

grossesse extra uterine ampullaireTraitement

En fonction de la présentation clinique et de la présence de signes de gravité, le traitement repose sur l’abstention thérapeutique, le traitement médical ou le traitement chirurgical. Le traitement médical ou chirurgical ne doivent pas être appliqués trop tôt, afin de ne pas traiter à tord une menace de fausse couche spontanée par un traitement tératogène (responsable de malformations fœtales) ou de ne pas effectuer une coelioscopie « blanche » (méconnaître une grossesse extra-utérine du faite de sa petite taille ou pratiquer une coelioscopie alors qu’il s’agit d’une grossesse intra-utérine). D'un autre côté, le traitement doit être rapide, car tout retard de prise en charge peut être lourd de conséquences.

Réagissez (0) Clics: 20760

Note utilisateur: 5 / 5

Etoiles activesEtoiles activesEtoiles activesEtoiles activesEtoiles actives

menopauseDéfinition

Il s’agit d’un traitement à base d’hormones, visant à lutter contre les conséquences de l’arrêt des sécrétions hormonales ovariennes dues à la ménopause.

Le traitement hormonal de la ménopause (THM, ou traitement hormonal substitutif de la ménopause THS) n’est pas une obligation. C’est un choix de la patiente, orienté par le médecin.

Les hormones de substitution sont dites « naturelles » car leur structure moléculaire et leurs effets biologiques se rapprochent de ceux des hormones ovariennes (elles sont tout de même fabriquées dans un laboratoire).

D'une façon générale, la mise en place d'un traitement de la ménopause doit faire l'objet d'une évaluation du rapport bénéfice / risque individuel, au cas par cas.

Réagissez (2) Clics: 32801

Note utilisateur: 5 / 5

Etoiles activesEtoiles activesEtoiles activesEtoiles activesEtoiles actives

Virus HPVGénéralités

Le virus HPV (Human Papilloma Virus ou Papilloma Virus Humain) est reconnu être l’agent causal principal des états précancéreux et du cancer du col utérin. Il est également à l’origine des verrues génitales.

Le virus HPV est un virus constitué d’ADN. Plus de 120 génotypes (sous types) différents sont actuellement connus, grâce aux progrès de la biologie moléculaire.

Certains génotypes sont dits « oncogènes » ou « à haut risque ». Ceux-là sont susceptibles d’être impliqués dans l’apparition d’états précancéreux et dans leur évolution vers le cancer du col utérin.

D’autres génotypes sont dits « non oncogènes »ou « à bas risque ». Ceux-là sont plutôt impliqués dans la formation de verrues génitales, non cancéreuses.

Réagissez (0) Clics: 30718

Note utilisateur: 0 / 5

Etoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactives

MethotrexateGénéralités

Le méthotrexate injecté par voie intramusculaire représente le traitement médical de choix de la grossesse extra-utérine non compliquée, en alternative au traitement chirurgical.

Mais avant tout traitement par ce médicament, le diagnostic de la grossesse extra-utérine non doit être posé avec certitude ; le caractère non compliqué de cette grossesse extra-utérine doit être posé par l’examen clinique et échographique ; les contre-indications à ce traitement doivent être éliminées ; la patiente doit être informée du diagnostic, des risques encourus par ce traitement et être parfaitement en mesure de comprendre sa situation.

 

Réagissez (0) Clics: 3084

Note utilisateur: 0 / 5

Etoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactives

VaccinGénéralités - Human Papilloma Virus HPV

Le Papillomavirus humain (HPV–Human Papilloma Virus) est un virus impliqué dans la survenue de la quasi-totalité des cancers du col de l’utérus. Une infection persistante par ce virus peut évoluer vers un cancer du col utérin.

Un contact avec le virus HPV ne signifie pas « cancer » à coup sûr. On estime statistiquement, qu’environ une femme sur deux entre un jour en contact avec ce virus. Chez environ 10 % de ces femmes infectées, le virus provoque une infection chronique (dysplasie du col utérin). Parmi ces dernières, environ 20 % sont à risque de développer un cancer du col utérin. Les lésions liées à l’HPV se résorbent donc presque toujours favorablement, même en l'absence de traitement.

Réagissez (0) Clics: 4219

Note utilisateur: 3 / 5

Etoiles activesEtoiles activesEtoiles activesEtoiles inactivesEtoiles inactives

Virus HPVDéfinition

L’HPV ou Human Papilloma Virus est un virus très fréquent. On dénombre aujourd’hui plus de 200 génotypes (dont le matériel génétique diffère) différents d’HPV. Certains d’entre eux infectent plus particulièrement les muqueuses génitales (tropisme muqueux). C’est l’infection sexuellement transmissible la plus fréquente.

Les HPV à tropisme génital sont répartis en :

HPV non oncogènes (ou à bas risque) : les plus fréquents sont les HPV 6 et 11. Ils sont à l’origine de 90 % des lésions génitales à type de « condylomes acuminés » ou verrues génitales. Ils peuvent également être à l’origine d’une dysplasie de bas grade du col utérin. Ils n’évoluent jamais vers un cancer du col utérin.

HPV oncogènes (ou à haut risque) : les plus fréquents sont les HPV 16 ; 18 ; 31 ; 33 ; 35 ; 45 ; 52 ; 58 et 59. Ils sont responsables de 90 % des cancers du col utérin (70 % pour seuls les HPV 16 et 18).

Ce chapitre est consacré uniquement aux condylomes induits par le virus HPV. La dysplasie du col utérin également induite par le virus HPV fait l'objet d'une autre fiche.

Réagissez (0) Clics: 23454