Vote utilisateur: 4 / 5

Etoiles activesEtoiles activesEtoiles activesEtoiles activesEtoiles inactives
 

BartholiniteAnatomie

Les glandes de Bartholin sont situées de chaque coté de la partie postérieure de l’orifice vaginal inférieur (à la jonction du tiers moyen et du tiers postérieur de la vulve), dans l’épaisseur des grandes lèvres (anatomie de l'appareil génital féminin).

Ces deux glandes sont petites jusqu’à la puberté. Pendant la période d’activité génitale, elles mesurent 10 à 15 millimètres de longueur, 8 millimètres de hauteur et 5 millimètres d’épaisseur. Elles régressent après la ménopause.

Chaque glande comporte un canal excréteur qui mesure 10 millimètres de longueur et 2 millimètres de largeur. Chaque canal vient se jeter par un petit orifice dans le sillon nympho-hyménéal (sillon situé entre l’hymen et la petite lèvre). Chaque canal excréteur permet d’évacuer les secrétions provenant de sa glande vers le vestibule du vagin (orifice vaginal inférieur).

 

Rôle

Les glandes de Bartholin participent à la lubrification de la vulve et du vagin. Les secrétions provenant de ces glandes sont secondaires à une stimulation sexuelle. Les glandes de Bartholin sont fonctionnelles uniquement chez la femme en période d’activité génitale (entre la puberté et la ménopause).

 

Pathologie - Complications

Dans certaines circonstances (inflammation, transpiration abondante, vêtements serrés, sport, rapports sexuels), un canal excréteur peut se boucher. Il s’ensuit alors l’accumulation des sécrétions en amont (dans le canal), ce qui provoque l’apparition d’un kyste du canal de la glande de Bartholin.

Kyste glande Bartholin

Kyste du canal de la glande de Bartholin

Kyste glande Bartholin echographie

Kyste du canal de la glande de Bartholin vu à l'échographie périnéale

Le kyste apparaît comme une tuméfaction rénitente, indolore, bien tolérée. Son évolution est variable. Il peut régresser spontanément ; persister ou augmenter de volume ; se surinfecter.

Une augmentation rapide de sa taille, accompagnée d’une douleur lancinante et d’une rougeur cutanée en regard témoigne de la survenue d’une Bartholinite (abcès de la glande de Bartholin).

 

A lire aussi

0
Pages
0
Gynécologie
0
Obstétrique
0
Fertilité
0
Images

Ce site utilise des cookies. En poursuivant votre navigation, vous acceptez le dépôt de cookies tiers destinés à vous proposer des vidéos, des boutons de partage, des remontées de contenus de plateformes sociales.