11 PLACE DE LA NATION,
75011, PARIS, FRANCE
PRENDRE RDV EN LIGNE
Tél : 01 46 59 28 19 / @ CONTACT
Vers le haut
Vers le bas
Rendez-vous gynécologue Paris Doctolib Docteur Benchimol

Presentation Cyclisme ContreLaMontre 4EPJeux Olympiques de Paris 2024 - Paris Olympic Games 2024 - Olimpiadi di Parigi 2024

Le cabinet ne se trouve pas en périmètre rouge ni en périmètre bleu. La station de métro Nation reste ouverte.

A lire attentivement avant de vous rendre en consultation.

Chute des naissances

Anatomie d'une chute

L'année 2023 a été marquée par une hausse des prix, mais aussi, par une chute de la natalité en France.

Le dernier bilan démographique de l'Insee publié le 16 janvier 2024 le montre très clairement : le taux de natalité et de fécondité continue sa chute. On peut même dire que cette chute s'accélère.

 Faisons le point sur l'anatomie d'une chute, celle de la natalité.

 

Taux de natalité

En 2023, 678 000 bébés sont nés en France. C’est 6,6 % de moins qu’en 2022 et près de 20 % de moins qu’en 2010, année du dernier pic des naissances.

L’indicateur conjoncturel de fécondité s’établit à 1,68 enfant par femme en 2023, contre 1,79 en 2022 (il s'élevait à 2,03 en 2010). Depuis la Seconde Guerre mondiale, cet indicateur n’a jamais été aussi bas hormis en 1993 et 1994.

L'âge moyen à la maternité s'élève, comme en 2022, à 31,0 ans.

La France reste toutefois le pays avec le plus haut taux de fécondité en Europe, où elle est en moyenne de 1,53 enfant par femme.

Les raisons de cette chute de la natalité sont multifactorielles et s'expliquent probablement en grande partie par la hausse des prix et de l'inflation, par la difficulté qu’ont les femmes à concilier une vie de famille avec une vie professionnelle. Elle s'explique aussi que par un certain pessimisme ambiant quand à l'avenir de notre planète au sens large (changement climatique, crises économiques, crises sanitaires, crises géopolitiques).

 

Taux de mortalité

En 2023, 631 000 personnes sont décédées en France, soit 6,5 % de moins qu’en 2022. Cette baisse fait suite à trois années de forte mortalité, due notamment à l’épidémie de Covid‑19.

Cette forte chute du taux de mortalité s'explique probablement par le fait que les épidémies de grippe et les périodes de canicule ont été moins intenses que les années passées.

L’Insee fait remarquer toutefois que la mortalité à tendance à augmenter plus vite depuis une dizaine d’années. Alors que l’institut constate une hausse de 0,7 % de décès par an en moyenne entre 2004 et 2014, il note une croissance de 1,9 % entre 2014 et 2019.

 

Espérance de vie

L’espérance de vie à la naissance est de 85,7 ans pour les femmes (+0,6) et de 80,0 ans pour les hommes (+0,7). Elle dépasse ainsi les niveaux d'avant la pandémie. L'écart entre l'espérance de vie des femmes et des hommes a tendance à se réduire du fait du rapprochement de leurs modes de vie.

 

Solde naturel

Le solde naturel (différence entre le nombre de naissances et le nombre de décès enregistrés au cours d'une année) ne s’établit qu'à 47 000 en 2023, soit un niveau inférieur à celui de 2022 et 2021. Ce solde naturel pourrait devenir négatif (un nombre de décès qui dépasse le nombre de naissances) dans les années à venir, comme c'est déjà le cas de la Chine ou de l'Italie.

 

Solde migratoire

Le solde migratoire estimé par l’Insee à +183 000 personnes pour 2023 (différence entre le nombre de personnes qui sont entrées sur le territoire et le nombre de personnes qui en sont sorties au cours de l'année) pourrait venir le contrebalancer.

 

Nombre d'habitants

Au 1er janvier 2024, la France compte 68,4 millions d’habitants, soit 0,3 % de plus qu’un an auparavant. Ce faible taux de croissance est dû à un solde naturel en baisse, à savoir une baisse de la natalité plus importante que celle de la mortalité.

 

Nombre de mariages et de Pacs

Avec 242 000 célébrations, le nombre de mariages se maintient à un niveau élevé en 2023. Le nombre de Pacs conclus en 2023 se stabilise à près de 210 000.

 

Crédit photo

Pixabay

 

Sources

INSEE

 

A lire aussi



Spécialiste en gynécologie-obstétrique

Webmaster : ce site a été réalisé à 100/100 par mes soins

www.docteur-benchimol.com
Plan du site xml / Plan du site images

Site crée le 13 mars 2006

Téléconsultation

www.doctinet.fr

Site crée le 15 septembre 2014

Accouchement normal / Adénofibrome du sein / Adénomyose / Aménorrhée / Atlas d'hystéroscopie / Atlas de colposcopieCoelioscopie / Colposcopie à Paris / Conisation du col utérin / Hyménoplastie / Hystérectomie / Hystéroscopie diagnostique à ParisGynécologue à Paris / Nymphoplastie de réduction / Test HPV / Annuaire du CNOM / Prix - Tarifs

Ouvert pendant les Jeux Olympiques de Paris 2024

Opened during the Olimpic Games of Paris 2024

Aperto durante le Olimpiadi di Parigi 2024

פתוח במשך האולימפיאדה של פריז 2024

Bienvenue

Gynécologue obstétricien à Paris

Trouver à Paris un gynécologue médical et obstétrique spécialiste proposant la prise de rendez-vous en ligne, une colpopscopie à Paris ou une hystéroscopie diagnostique à Paris (75) peut être parfois une mission difficile. Plusieurs plateformes internet existent aujourd’hui dont certaines sont virtuelles (Doctolib, Maiia, Livi, Queldoc etc.., ) et présentent un choix de gynécologues, leurs photos ainsi que leurs disponibilités. Bien que la médecine devient numérique, son pilier principal restera humain.

Personnellement, j’ai toujours été plus favorable à un site internet personnel, présentant ses différentes activités plutôt qu’à une plateforme comparative tel un site d’achat en ligne.

Mais comment choisir un bon gynécologue ? Comment connaitre ses compétences ? Sa réputation ? Ses honoraires détaillés ?

Alors parmi les centaines de pages que compte ce site vous pouvez trouver des articles concernant la gynécologie, l’obstétrique, la procréation médicalement assistée, les différents examens tels que la colposcopie, l’hystéroscopie, le dépistage du Papillomavirus (HPV), différentes interventions tel que la conisation, l'hyménoplastie, des photos originales, la téléconsultation et bien plus encore.

Je suis un gynécologue-obstétricien homme, exerçant en secteur 2 (à honoraires libres). Pour une simple consultation, la base de remboursement par la sécurité sociale est de 70% sur 23 euros, soit 16,1 euros sur lesquels une franchise de 2 euros n'est pas remboursable.

Je n’ai pas signé le contrat d’accès aux soins (CAS) ni l'OPTAM afin de garder une indépendance la plus totale vis-à-vis des organismes primaires d’assurance maladie et d’assurances ou mutuelles complémentaires.

Il est également possible de prendre un rendez-vous rapide en ligne ou un rendez-vous de téléconsultation.

Français - English - עברית - Italiano

Plan de Paris

Gynécologue-obsétricien Paris

Arrondissements de Paris : Je reçois dans mon cabinet des patient/es de tous les arrondissements de paris, 75001, 75002, 75003, 75004, 75005, 75006, 75007, 78008, 75009, 75010, 75011, 75012, 75013, 75014, 75015, 75016, 75017, 75018, 75019, 75020, 1er Arrondissement Paris / 2e Arrondissement Paris / 3e Arrondissement Paris / 4e Arrondissement Paris / 5e Arrondissement Paris / 6e Arrondissement Paris / 7e Arrondissement Paris / 8e Arrondissement Paris / 9e Arrondissement Paris / 10e Arrondissement Paris / 11e Arrondissement Paris / 12e Arrondissement Paris / 13e Arrondissement Paris / 14e Arrondissement Paris / 15e Arrondissement Paris / 16e Arrondissement Paris / 17e Arrondissement Paris / 18e Arrondissement Paris / 19e Arrondissement Paris / 20e Arrondissement Paris.

Quartiers à proximité : Picpus - Bel-Air - Charonne - Bercy - Roquette - Le Marais - Saint Mandé