11 PLACE DE LA NATION,
75011, PARIS, FRANCE
PRENDRE RDV EN LIGNE
Tél : 01 46 59 28 19 / @ CONTACT
Vers le haut
Vers le bas
Rendez-vous gynécologue Paris Doctolib Docteur Benchimol

ProgesteroneGénéralités

Les progestatifs sont des médicaments très souvent utilisés dans diverses pathologies gynécologiques comme l'endométriose, les fibromes utérins, les règles longues et/ou abondantes, les troubles du cycle, dans le traitement hormonal substitutif de la ménopause, mais aussi en obstétrique, pour le traitement de la stérilité par insuffisance lutéale ou dans les fausses couches précoces à répétition.

Entre 2019 et 2020, plusieurs études épidémiologiques ont déjà démontré un effet dose dépendant de l'augmentation du risque de méningiome chez les femmes traitées par Androcur, Lutenyl, Lutéran et leurs génériques.

En ce début du mois de mars 2023, de nouvelles recommandations ont été établies afin d’encadrer le risque de méningiome pour les patientes traitées par d'autres progestatifs : médrogestone (Colprone), progestérone à 100 mg et 200 mg (Utrogestan et génériques : Estima, Progestan, Progestérone Biogaran, Progestérone Viatris), dydrogestérone (Duphaston) et dienogest (génériques de Visanne : Dimetrum, Endovela, Sawis), dans l’attente des résultats d’études épidémiologiques en cours.

 

Effet « classe » des progestatifs

Le comité scientifique temporaire qui traite ce sujet estime ainsi qu’un effet « classe » des progestatifs sur le risque de méningiomes ne peut être exclu, c'est pourquoi il a établi des premières recommandations afin de limiter ce risque dans l’attente d’études épidémiologiques dont les résultats devraient être disponibles prochainement.

 

Recommandations préliminaires concernant l’utilisation des progestatifs médrogestone (Colprone 5 mg), progestérone 100 ou 200 mg (Utrogestan et génériques), dydrogestérone (Duphaston 10 mg) et dienogest (génériques de Visanne 2 mg)

  • En cas d’antécédent de méningiome ou de méningiome existant, l’introduction d’un traitement progestatif est contre-indiquée, sauf exception à évaluer en réunion de concertation pluridisciplinaire (constituée de gynécologue et/ou endocrinologue et neurochirurgien) sur la base du rapport bénéfice/risque individuel pour les personnes traitées et de la présence ou non d’alternatives thérapeutiques ;
  • La prescription d’un nouveau progestatif en relais d’un traitement antérieur par acéate de cyprotérone, de  chlormadinone  ou de nomégestrol n’exclut pas le risque de méningiome, sans que l’on puisse pour le moment le déterminer. Il est nécessaire, avant toute nouvelle prescription ou switch entre progestatifs, de vérifier l’ensemble des progestatifs déjà utilisés et leur durée d’utilisation ;
  • Le traitement doit être prescrit à la dose minimale efficace avec une durée d’utilisation la plus courte possible ;
  • L’intérêt à poursuivre le traitement doit être réévalué régulièrement (tous les ans), notamment aux alentours de la ménopause, le risque de méningiome augmentant fortement avec l’âge ;
  • Une IRM cérébrale devra être réalisée en cas de signes cliniques neurologiques évocateurs d’un méningiome (maux de tête, troubles de la vision, du langage, de la mémoire et de l’audition, nausées, vertiges, convulsions, perte de l’odorat, faiblesse ou paralysie).

 

Étude EPI-PHARE

Une étude réalisée par EPI-PHARE et publiée dans le BMJ, portant sur 18 061 femmes âgées de 45 à 74 ans (en moyenne 58 ans) opérées d’un méningiome entre 2009 et 2018 en France conclue que :

  • l’utilisation prolongée (un an ou plus) de médrogestone (Colprone) est associée à un risque 3,5 fois plus élevé de méningiome nécessitant une intervention chirurgicale par rapport aux témoins ;
  • l’utilisation prolongée de l’acétate de médroxyprogestérone injectable (Depo Provera) est associée à un risque multiplié par 5,6. Le risque est multiplié par 2 lors des expositions prolongées à la promégestone (Surgestone), qui n’est plus commercialisée depuis 2020 en France ;
  • l’étude n’a pas montré de risque de méningiome pour une utilisation de moins d’un an de ces trois progestatifs et en l’absence d’exposition préalable aux trois progestatifs cyprotérone, nomégestrol et chlormadinone ;
  • les expositions à la progestérone par voies orale/intra-vaginale ou percutanée (Utrogestan et génériques) et à la dydrogestérone (Duphaston) n’ont pas été associées significativement à un sur-risque de chirurgie de méningiome intracrânien ;
  • Les résultats pour les DIU au lévonorgestrel (stérilets hormonaux Mirena, Donasert, Kyleena et Jaydess), un contraceptif largement utilisé, sont très rassurants et en faveur de l’absence de risque de méningiome ;
  • aucun enseignement n’a pu être tiré concernant le diénogest (Visanne et génériques) ou l’hydroxyprogestérone, les données de remboursement étant insuffisantes.

 

La balance bénéfices-risques reste pour le moement favorable

Cependant, les sociétés savantes de gynécologie, obstétrique et de fertilité (GEMVi, CNEGM, CNGOF, FNCGM, CNPGO-GM, SEUD) publient le 10 mars 2023 un communiqué commun mettant en garde contre la mise en avant du principe de précaution au dépend de la démonstration de la preuve.

Ces sociétés rappellent que la balance bénéfices-risques globale reste nettement favorable à la prescription de progestérones naturelle ou de progestatifs tout en demandant aux professionnels de santé de se reposer constamment la question de la nécessité de longues durées d’utilisation à fortes doses.

 

Crédit photo

Pixabay

 

Sources

ANSM

La revue du praticien

EPI-PHARE 28 mars 2024

 

A lire aussi

Spécialiste en gynécologie-obstétrique

Webmaster : ce site a été réalisé à 100/100 par mes soins

www.docteur-benchimol.com
Plan du site xml / Plan du site images

Site crée le 13 mars 2006

Téléconsultation

www.doctinet.fr

Site crée le 15 septembre 2014

Accouchement normal / Adénofibrome du sein / Adénomyose / Aménorrhée / Atlas d'hystéroscopie / Atlas de colposcopieCoelioscopie / Colposcopie à Paris / Conisation du col utérin / Hyménoplastie / Hystérectomie / Hystéroscopie diagnostique à ParisGynécologue à Paris / Nymphoplastie de réduction / Test HPV / Annuaire du CNOM / Prix - Tarifs

Ouvert pendant les Jeux Olympiques de Paris 2024

Opened during the Olimpic Games of Paris 2024

Aperto durante le Olimpiadi di Parigi 2024

פתוח במשך האולימפיאדה של פריז 2024

Bienvenue

Gynécologue obstétricien à Paris

Trouver à Paris un gynécologue médical et obstétrique spécialiste proposant la prise de rendez-vous en ligne, une colpopscopie à Paris ou une hystéroscopie diagnostique à Paris (75) peut être parfois une mission difficile. Plusieurs plateformes internet existent aujourd’hui dont certaines sont virtuelles (Doctolib, Maiia, Livi, Queldoc etc.., ) et présentent un choix de gynécologues, leurs photos ainsi que leurs disponibilités. Bien que la médecine devient numérique, son pilier principal restera humain.

Personnellement, j’ai toujours été plus favorable à un site internet personnel, présentant ses différentes activités plutôt qu’à une plateforme comparative tel un site d’achat en ligne.

Mais comment choisir un bon gynécologue ? Comment connaitre ses compétences ? Sa réputation ? Ses honoraires détaillés ?

Alors parmi les centaines de pages que compte ce site vous pouvez trouver des articles concernant la gynécologie, l’obstétrique, la procréation médicalement assistée, les différents examens tels que la colposcopie, l’hystéroscopie, le dépistage du Papillomavirus (HPV), différentes interventions tel que la conisation, l'hyménoplastie, des photos originales, la téléconsultation et bien plus encore.

Je suis un gynécologue-obstétricien homme, exerçant en secteur 2 (à honoraires libres). Pour une simple consultation, la base de remboursement par la sécurité sociale est de 70% sur 23 euros, soit 16,1 euros sur lesquels une franchise de 2 euros n'est pas remboursable.

Je n’ai pas signé le contrat d’accès aux soins (CAS) ni l'OPTAM afin de garder une indépendance la plus totale vis-à-vis des organismes primaires d’assurance maladie et d’assurances ou mutuelles complémentaires.

Il est également possible de prendre un rendez-vous rapide en ligne ou un rendez-vous de téléconsultation.

Français - English - עברית - Italiano

Plan de Paris

Gynécologue-obsétricien Paris

Arrondissements de Paris : Je reçois dans mon cabinet des patient/es de tous les arrondissements de paris, 75001, 75002, 75003, 75004, 75005, 75006, 75007, 78008, 75009, 75010, 75011, 75012, 75013, 75014, 75015, 75016, 75017, 75018, 75019, 75020, 1er Arrondissement Paris / 2e Arrondissement Paris / 3e Arrondissement Paris / 4e Arrondissement Paris / 5e Arrondissement Paris / 6e Arrondissement Paris / 7e Arrondissement Paris / 8e Arrondissement Paris / 9e Arrondissement Paris / 10e Arrondissement Paris / 11e Arrondissement Paris / 12e Arrondissement Paris / 13e Arrondissement Paris / 14e Arrondissement Paris / 15e Arrondissement Paris / 16e Arrondissement Paris / 17e Arrondissement Paris / 18e Arrondissement Paris / 19e Arrondissement Paris / 20e Arrondissement Paris.

Quartiers à proximité : Picpus - Bel-Air - Charonne - Bercy - Roquette - Le Marais - Saint Mandé