11 Place de la Nation

75011 Paris, France

Tél : 01 46 59 28 19

RDV EN LIGNE

@ CONTACT

Calendrier

Etoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactives
 

Perturbateurs endocriniensDéfinitions

La définition la plus commune des perturbateurs endocriniens a été apportée par l’Organisation mondiale de la santé en 2002 :

  • un perturbateur endocrinien est une substance ou un mélange de substances, qui altère les fonctions du système endocrinien et de ce fait induit des effets néfastes dans un organisme intact, chez sa progéniture ou au sein de (sous)- populations.
  • un perturbateur endocrinien potentiel est une substance ou un mélange exogène, possédant des propriétés susceptibles d’induire une perturbation endocrinienne dans un organisme intact, chez sa progéniture ou au sein de (sous)-populations.

Toutes ces substances, qu'elles soient anciennes ou nouvelles, sont présentes dans l’environnement ou dans différents produits de consommation.

Au cours des dernières décennies, plusieurs études scientifiques ont mis en évidence une augmentation de la fréquence de pathologies qui par le biais d'une atteinte du système hormonal touchent notamment les organes de la reproduction ou induisent des altérations de la fertilité. Les risques que présentent ces substances restent encore mal connus.

Ainsi, certaines pathologies, même développées à l’âge adulte, trouvent leurs origines pendant la vie fœtale intra-utérine. En effet, lors d’une exposition de la femme enceinte à certains produits toxiques, ceux-ci peuvent traverser la barrière placentaire qui protège le fœtus et ainsi passer par le cordon ombilical dans la circulation sanguine fœtale et affecter ce dernier. Mais parfois, les effets de ces polluants ne se feront sentir que plusieurs décennies plus tard, par des troubles de la fertilité ou un risque accru de cancer. C’est ce qu’on appelle l’effet différé.

Mécanismes épigénétiques : ensemble de mécanismes de notre matériel génétique qui lui permettent d'adapter le déroulement du programme à son environnement.

 

Physiopathologie

A partir des années 50, des observations américaines ont permis d'établir une corrélation entre la présence de pollutions ponctuelles avec l’apparition d’anomalies génitales ou d'une baisse de la fertilité chez certaines espèces animales.

De nombreuses études ont mis en évidence l'existence d'un continuum entre l'expositions à de diverses substances dès la vie intra-utérine et la survenue de maladies chroniques responsables d'une augmentation de la mortalité à l'âge adulte.

Le concept des origines développementales de la santé (ou DOHaD pour Developmental Origins of Health and Disease) repose sur trois phases principales :

  • exposition à des facteurs environnementaux pendant la vie intra-utérine et durant une fenêtre de temps dite "de susceptibilité" (vie intra-utérine du fœtus ; puberté) ;
  • modifications épigénétiques des cellules somatiques sous l'influence des expositions environnementales ;
  • susceptibilité accrue à la survenue d'une pathologie à la naissance, comme un retard de croissance ou une malformation des organes génitaux chez le garçon ou la survenue d'une pathologie chronique à l'âge adulte (diabète, obésité, maladies cardiovasculaires, cancer, infertilité).

Ainsi, ces différentes substances peuvent se déverser dans l’environnement et contaminer différents milieux, eaux, aliments, air, poussières, produits ou articles de consommation. Cette contamination diffuse peut atteindre les êtres humains et en particulier, dans le sujet de cet article, les femmes enceintes, par voie respiratoire, par voie orale ou par voie cutanée. Une fois absorbés, les perturbateurs endocriniens s'accumulent en partie dans les tissus graisseux.

L’exposition à de faibles doses de manière répétitive peut être critique à certaines étapes clés du développement du fœtus ou lors de la petite enfance (fenêtre de susceptibilité).

Mécanisme d'action

Les perturbateurs endocriniens se fixent sur les récepteurs hormonaux et déclenchent des réponses hormonales anormales.

Ainsi, ils peuvent entrer en compétition avec les hormones naturelles en imitant leur action et en déclenchant leurs récepteur. A l'inverse, ils peuvent bloquer l’action d’une hormone naturelle.

 

Où se trouvent les perturbateurs endocriniens ?

Les perturbateurs endocriniens peuvent être d’origine naturelle (substances naturelles) ou résulter d’activités humaines (produits de synthèse).

  • Le Distilbène® était un œstrogène de synthèse prescrit dans le passé en cours de grossesse pour réduire le risque de survenue de fausse couche spontanée. Il s'est avéré que son action sur le système hormonal fœtal a été à l’origine de graves malformations de l'appareil génital, stérilité, cancers des organes génitaux sur la descendance des femmes enceintes ayant pris ce médicament et probablement également aux deux ou trois générations successives.
  • Le bisphénol A a été interdit en France depuis le 1er janvier 2015 dans les contenants alimentaires. Autrefois on le retrouvait dans les bouteilles et boites de conserve en plastique.
  • Les Phtalates : rajoutées au polychlorure de vinyle (PVC) lors de la fabrication d’objets en plastique pour les rendre plus souples et faciliter ainsi leur mise en forme. Ils sont donc contenus dans les plastiques et ce d'autant qu'ils sont spoules. On les retrouve dans les adhésifs, ballons, nappes, tuyaux, rideaux de douche, emballages alimentaires, cosmétiques, colles, matériel médical, mais aussi dans les jouets. En cas d'exposition durant la grossesse : baisse significative du QI de l'enfant ; risque accru de fausse couche spontanée. Chez l'adulte, inhibition de la production de la testostérone.
  • Pesticides : augmentation du risque d'autisme de l'enfant en cas d'exposition durant la grossesse.
  • Parabens
  • Triclosan
  • Silicones
  • Phénoxyethanol
  • Alkyohénols
  • Resorcinol
  • Filtres chimiques à UV
  • Lilial
  • PCB : saumon
  • Dioxines : saumon
  • Mercure : poissons
  • Bisphénol A : certaines boites de conserve
  • Composés perfluorés : contenus dans le téflon des ustensiles de cuisine.
  • Aluminium : contenu dans la couche inférieure des ustensiles de cuisine. Une surexposition à l’aluminium pourrait favoriser des maladies neurodégénératives ainsi que des troubles osseux.
  • Formaldéhyde.
  • Ethers de glycol.

 

 

Eviter l'exposition aux perturbateurs endocriniens avant et pendant la grossesse

Dans l'alimentation

  • Eviter les aliments dans des boites de conserves en aluminium et privilégiez les boites de conserve en verre ;
  • Eviter les boissons dans des cannettes ;
  • Boire de l'eau conservée dans une bouteille en verre ;
  • Eviter de chauffer des aliments au micro-onde dans des contenants plastiques ou recouverts de film plastique ;
  • Manger "bio" dans la mesure du possible (moins de pesticides). Privilégier les produits locaux, frais et de saisons ;
  • Epluchez et lavez soigneusement fruits et légumes : oranges, pêches, nectarines.
  • Consommez des petits poissons, plats de mer, 1 à deux fois par semaine. Eviter les crustacés, les poissons crus, les gros poissons prédateurs, les poissons d'eau douce ;
  • Utiliser des contenants alimentaires en verre, y compris pour les biberons ;
  • Evitez l'utilisation d'ustensiles recouverts de polytétrafluoroéthylène (téflon ®) et privilégier les poêles en inox. Utiliser des instruments en bois pour cuisiner avec du téflon ;
  • Limitez la consommation de plats préparés.

 

 

  • Consulter le médecin du travail en cas d'exposition professionnelle ;
  • Eviter de vivre à proximité d'une exploitation agricole ou viticole ;
  • Eviter le tabagisme, qu'il soit actif ou passif (hydrocarbures, cadmium) ;
  • Eviter la prise de médicaments sans l'avis du médecin ;
  • Eviter une dépose d'alliages dentaires ;
  • Eviter l'utilisation d'herbicides, de pesticides ou d'insecticides dans votre jardin ;

 

Jouets

  • Préférer les jouets en bois brut ou des jouets en plastique rigide ;
  • Rincer les jouets neufs afin d'éliminer les molécules les plus volatiles.

Vêtements

Préférez des peluches et des vêtements en fibres naturelles et lavez-les avant utilisation.

Produits cosmétiques

  • Parfum, fond de teint, rouge à lèvres, teinture pour cheveux, vernis à ongles, démaquillants ;
  • Pour les soins de bébé, utilisez des produits d’hygiène formulés pour lui, sans additifs ni parfum.

Produits d'entretien

  • Sprays ;
  • Parfums d'ambiance ;
  • Achetez des produits de nettoyage éco-labellisés qui garantissent l’absence de substances néfastes pour la santé et l’environnement (NF Environnement ou Ecolabel Européen) ;
  • Préférez des produits naturels comme le vinaigre blanc pour détartrer, le savon noir pour tout nettoyer et le bicarbonate de soude pour désodoriser ;
  • Ne pas peindre la chambre de l'enfant à naitre pendant la grossesse. Les peintures, les meubles ou les colles peuvent émettre des Composés Organiques Volatils (COV) comme le formaldéhyde ;
  • Aérer régulièrement sa maison.

Produits ménagers

Produits ménagers

Ces produits peuvent contenir du formaldéhyde ou des éthers de glycol. Ces produits sont parfois retrouvés dans un milieu professionnel comme le secteur de la santé, de l’entretien, de la coiffure et de l’esthétique, ainsi qu'en laboratoire.

  • Détergents.
  • Dégraissants.
  • Solvants.
  • Lave-vitres.

Eviter l'eau de javel.

Le jardinage

  • Evitez l'utilisation d'herbicides, de pesticides ou d'insecticides dans votre jardin.
  • Préférez le désherbage à la main. Pour éviter les insectes, utilisez une préparation de piment fort macéré. Pour le nettoyage préférez le savon noir.

Page en construction

A lire aussi

 

Source

Protection possible contre les perturbateurs endocriniens. Professeur Patrick Fenichel. 28ème salon de gynécologie obstétrique pratique 29 mars 2018.

ASEF : Association Santé Environnement France.

DICTIONNAIRE GYNECO-OBSTETRICAL  A  B  C  D  E  F  G  H  I  J  K  L  M  N  O  P  Q  R  S  T  U  V  W  X  Y  Z

0
Articles
0
Gynécologie
0
Obstétrique
0
Fertilité
0
Images

Ce site utilise des cookies. En poursuivant votre navigation, vous acceptez le dépôt de cookies tiers destinés à vous proposer des vidéos, des boutons de partage, des remontées de contenus de plateformes sociales.