DOCTEUR BENCHIMOL 
Gynécologue-obstétricien à Paris
11 Place de la Nation,
75011, Paris, France
PRENDRE RDV EN LIGNE
Tél : 01 46 59 28 19 / @ CONTACT
Vers le haut
Vers le bas
Calendrier Benchimol

Epilation laserGénéralités

Est-il possible de poursuivre mes séances d’épilation laser durant ma grossesse ? Cette question fait partie des questions fréquemment posées en consultation à l'occasion de l'annonce d'une nouvelle grossesse.

Bien que l'épilation définitive au laser ne soit qu'un geste purement esthétique, l'esthétique prend une importance non négligeable pendant les neuf mois d'une grossesse lorsque la femme enceinte voit son corps se transformer de jour en jour. Cette transformation joue sur la confiance en soi, la relation conjugale, la sexualité et simplement sur le sentiment de bien-être ressenti pendant la grossesse.

Je ne pratique pas l'épilation au laser.
 

Qu’est-ce que l’épilation laser esthétique ?

Le mot "laser" vient de l’acronyme anglais "Light Amplification by Stimulated Emission of Radiation" et signifie "amplification de la lumière par émission stimulée de radiation". L'appareil médical qui induit le rayon laser provoque l’excitation d’un milieu amplificateur qui génère un faisceau lumineux dont la longueur d’onde spécifique et l'effet de thermolyse qu'il provoque se focalisent sur une cible spécifique, la mélanine.

La mélanine est un pigment présent naturellement dans la peau, les poils, le cheveux et les yeux. C'est elle qui donne de la couleur à la peau et aux poils. La longueur d'onde spécifique du laser détruira exclusivement les bulbes pileux sans endommager les structures de la peau environnante. La chaleur pulvérise la racine du poil, ce qui empêche sa repousse.

Du fait que les poils ne poussent pas tous à la même vitesse et ont un cycle pileux différent les uns des autres, plusieurs séances d’épilation laser sont habituellement nécessaires, s’étalant le plus souvent sur une période de plusieurs mois.

Mise à part l'épilation définitive, le laser utilisé en médecine esthétique ou en dermatologie permet également le détatouage, l'élimination de cicatrices, de vergetures et de lésions vasculaires cutanées.

 

Pourquoi le traitement au laser est-il déconseillé aux femmes enceintes ?

Les lasers utilisés en médecine esthétique sont des appareils médicaux de classe IV. Il n’y a pas de radiation qui pourraient entrainer un risque cutané et la longueur d’onde utilisée n’entraine aucun risque mutagène ou cancérigène.

Toutefois, par principe de précaution, on déconseille fortement les traitements au laser pendant la grossesse. De façon plus générale, il est recommandé à une femme enceinte de s’éloigner de toute exposition à un quelconque rayonnement ou décharge électrique.

 

Y a-t-il des risques pour le fœtus ?

Les lasers ne présentent pas de risques avérés pour le développement du fœtus et aucune malformation n’a jamais été observée jusqu’à présent. Le faisceau lumineux agit sur la surface externe de la peau et n’a aucun impact sur les cellules et, à fortiori, ne traverse pas la barrière placentaire contrairement à l’alcool, au tabac, aux substances stupéfiantes ou à certains médicaments.

Toutefois, les lasers sont des soins esthétiques qui ne sont pas indispensables pour la santé de la patiente. Il est donc recommandé de les différer après l’accouchement.

 

Y a-t-il des risques pour la parturiente ?

Une femme enceinte qui ferait un laser peut constater certains effets secondaires indésirables en raison des modifications hormonales du corps dues à la grossesse. De même, la grossesse provoque une hyperpigmentation avec l'apparition fréquente de taches sombres sur la peau, ce qui la rend plus sensible aux rayons du laser.

Ainsi, une épilation définitive au laser effectuée malgré tout durant la grossesse a plus de risque de provoquer l'inverse de l'effet esthétique recherché :

  • l'apparition de varices en raison d’une irritation cutanée ;
  • la rupture de vaisseaux sanguins sous-cutanés ;
  • des brûlures cutanées car la peau des femmes enceintes est plus sensible ;
  • des cicatrices et des tâches d'hyperpigmentation irréversible disgracieuses sur la peau.

 

Quelles sont les alternatives à l'épilation laser durant la grossesse ?

L'épilation à la cire ou aux crèmes dépilatoires sont elles aussi déconseillées durant la grossesse. Les différents produits utilisés peuvent contenir des composés chimiques tels que des perturbateurs endocriniens qui peuvent altérer les fonctions du système endocrinien et induire des effets néfastes chez le bébé à naître.

La méthode d’épilation la plus adéquate durant cette période reste l'épilation au rasoir.

 

L'épilation laser après l'accouchement

Il est recommandé d'attendre une période variant de 2 à 6 mois après l’accouchement avant la reprise des séances d’épilation laser. Ce temps d'attente inclut la période d’allaitement et laisse le temps au corps de revenir à son état habituel, dépourvu des modifications hormonales liées à la grossesse, et aux poils, parfois de se raréfier (Score de Ferriman et Gallwey). Le fait de suspendre le traitement laser durant la durée de la grossesse, même pendant plusieurs mois, ne fait pas perdre le bénéfice des séances déjà entamées avant la conception (hyperandrogénie).

Certaines zones, comme le bas du corps, peuvent être traitées durant la période de lactation. En revanche, il faudra éviter les aisselles, le haut du corps et la poitrine durant cet intervalle.

Epilation aisselle

Crédit photo

Pixabay

Pixabay

 

Sources

 

A lire aussi

Gynécologue obstétricien à Paris

Trouver un spécialiste gynécologue à Paris, une colpopscopie à Paris ou une hystéroscopie diagnostique à Paris (75) peut être parfois une mission difficile. Plusieurs plateformes internet existent aujourd’hui (Doctolib etc.., ) et présentent un choix de gynécologues, leurs photos ainsi que leurs disponibilités. Bien que la médecine devient numérique, son pilier principal restera humain.

Personnellement, j’ai toujours été plus favorable à un site internet personnel, présentant ses différentes activités plutôt qu’à une plateforme comparative tel un site d’achat en ligne.

Mais comment choisir un bon gynécologue ? Comment connaitre ses compétences ? Sa réputation ? Ses honoraires détaillés ?

Alors parmi les centaines de pages que compte ce site vous pouvez trouver des articles concernant la gynécologie, l’obstétrique, la procréation médicalement assistée, les différents examens tels que la colposcopie, l’hystéroscopie, différentes interventions tel que la conisation, l'hyménoplastie, des photos originales et bien plus encore.

Je suis un gynécologue-obstétricien homme, exerçant en secteur 2 (à honoraires libres). Pour une simple consultation, la base de remboursement par la sécurité sociale est de 70% sur 28 euros, soit 18,6 euros après avoir retiré la franchise de 1 euro, non remboursable.

Je n’ai pas signé le contrat d’accès aux soins (CAS) ni l'OPTAM afin de garder une indépendance la plus totale vis-à-vis des organismes primaires d’assurance maladie et d’assurances ou mutuelles complémentaires.

Il est également possible de prendre un rendez-vous rapide en ligne ou un rendez-vous de téléconsultation.

Plan de Paris

Gynécologue-obsétricien Paris

Arrondissements de Paris : Je reçois dans mon cabinet des patient/es de tous les arrondissements de paris, 75001, 75002, 75003, 75004, 75005, 75006, 75007, 78008, 75009, 75010, 75011, 75012, 75013, 75014, 75015, 75016, 75017, 75018, 75019, 75020, 1er Arrondissement Paris / 2e Arrondissement Paris / 3e Arrondissement Paris / 4e Arrondissement Paris / 5e Arrondissement Paris / 6e Arrondissement Paris / 7e Arrondissement Paris / 8e Arrondissement Paris / 9e Arrondissement Paris / 10e Arrondissement Paris / 11e Arrondissement Paris / 12e Arrondissement Paris / 13e Arrondissement Paris / 14e Arrondissement Paris / 15e Arrondissement Paris / 16e Arrondissement Paris / 17e Arrondissement Paris / 18e Arrondissement Paris / 19e Arrondissement Paris / 20e Arrondissement Paris.

Quartiers à proximité : Picpus - Bel-Air - Charonne - Bercy - Roquette - Le Marais - Saint Mandé