Pyramidectomie du sein - 5.0 out of 5 based on 7 votes

Vote utilisateur: 5 / 5

Etoiles activesEtoiles activesEtoiles activesEtoiles activesEtoiles actives
 

Définition

Il s’agit d’un acte de chirurgie conservatrice du sein qui consiste en l’ablation d’une zone en forme de pyramide, dont le sommet se situe sur l’abouchement d’un conduit lactifère dans un orifice mamelonnaire et la base dans ses canaux afférents (ramifications) situés contre la paroi thoracique.

ATTENTION, IMAGES SENSIBLES

 

 

Indications

Ecoulement mamelonnaire unipore (provenant d’un seul orifice), unilatéral, sanguinolant, suspect pour justifier une analyse histologique, dont la galactographie évoque la présence d’un papillome intragalactophorique ; d’une papillomatose diffuse ou d’une autre image suspecte intra-galactophorique.

Il s’agit d’une intervention souvent diagnostique et parfois également thérapeutique.

Le repérage du canal galactophorique responsable de l'écoulement est effectué avant l'intervention, par galactographie ou par galacto IRM (présence d'images de lacunes dans le canal galactophorique ou de dilatation du canal).

Galactographie

Galactographie 2

Galactographie 3

 

Galactographie

 

Comment se déroule une pyramidectomie ?

L’intervention se déroule sous anesthésie générale.

En début d’intervention le chirurgien injecte un produit colorant bleu à travers l’orifice mamelonnaire qui fait l’objet de l’écoulement.

pyramidectomie 1

pyramidectomie 5

pyramidectomie 6

pyramidectomie 7

Ce produit va progressivement se propager autour du canal galactophorique principal et à travers ses ramifications distales et tracer la zone en forme de pyramide que le chirurgien aura à retirer.

pyramidectomie 2

Injection de bleu dans le canal galactophore à l'aide d'une aiguille 25 gauge

pyramidectomie 3

pyramidectomie 4

La zone à retirer est le plus souvent abordée par une incision péri-aréolaire qui présente le meilleur résultat esthétique.

 

Ca fait mal ? Ca dure longtemps ?

L’intervention dure en moyenne une trentaine de minutes. L’intervention n’est habituellement pas douloureuse.

 

Et après ?

L’hospitalisation peut se faire en ambulatoire ou parfois nécessiter un séjour d’une ou de deux nuits à l’hôpital.

Un arrêt de travail de quelques jours est habituellement prescrit ainsi que des antalgiques.

La « pièce de pyramidectomie » est envoyée au laboratoire d’anatomopathologie pour une analyse histologique des tissus. L’anatomopathologiste décrit le type de lésion, l’étendue de la lésion est le passage des marges de la pièce opératoire en zone saine ou non.

papillome intra galactophorique

Papillome intra galactophorique

papillome intra galactophorique 2

Papillome intra galactophorique

Ces résultats sont communiqués à la patiente par le gynécologue lors d’une consultation post-opératoire qui a lieu deux à trois semaines après l’intervention.

La cicatrice peut rester bleutée pendant plusieurs semaines avant la résorption complète du colorant.

 

Quels sont les risques d’une pyramidectomie ?

Comme chaque intervention chirurgicale, la pyramidectomie comporte certains risques. Ces risques sont rares.

  • Risque d’hématome, survenant en post-opératoire immédiat ou à distance ;
  • Risque d’infection, se manifestant par une douleur, une tuméfaction et de la fièvre ;
  • Risque de cicatrice disgracieuse ;
  • Risque d’une désensibilisation du mamelon ;
  • Risques liés à l’anesthésie : allergie, infection…
  • Dans tous les cas, n’hésitez pas à appeler votre chirurgien si vous suspectez la survenue d’une complication.

 

Quels sont les avantages d’une pyramidectomie ?

  • Il s’agit d’un traitement conservateur du sein.
  • L’hospitalisation se fait souvent en ambulatoire et les suites opératoires sont plus simples.

 

Code CCAM

QEFA016

 

Remerciements

Merci au Docteur Jean Michel Roméo pour les images histologiques.

 

A lire aussi

0
Pages
0
Gynécologie
0
Obstétrique
0
Fertilité
0
Images

Ce site utilise des cookies. En poursuivant votre navigation, vous acceptez le dépôt de cookies tiers destinés à vous proposer des vidéos, des boutons de partage, des remontées de contenus de plateformes sociales.