Vote utilisateur: 5 / 5

Etoiles activesEtoiles activesEtoiles activesEtoiles activesEtoiles actives
 

Virus HPVGénéralités

Le virus HPV (Human Papilloma Virus ou Papilloma Virus Humain) est reconnu être l’agent causal principal des états précancéreux et du cancer du col utérin. Il est également à l’origine des verrues génitales.

Le virus HPV est un virus constitué d’ADN. Plus de 120 génotypes (sous types) différents sont actuellement connus, grâce aux progrès de la biologie moléculaire.

Certains génotypes sont dits « oncogènes » ou « à haut risque ». Ceux-là sont susceptibles d’être impliqués dans l’apparition d’états précancéreux et dans leur évolution vers le cancer du col utérin.

D’autres génotypes sont dits « non oncogènes »ou « à bas risque ». Ceux-là sont plutôt impliqués dans la formation de verrues génitales, non cancéreuses.

 

Comment se déroule un Typage viral – Test HPV ?

Le typage viral se fait exactement de la même manière que le frottis cervico-vaginal, lors d’une simple consultation gynécologique. Son interprétation se fait en revanche dans des laboratoires disposant des techniques spécifiques de biologie moléculaire.

Il peut être demandé rétrospectivement, sans autre examen gynécologique, lorsque le frottis initial a été pratiqué en milieu liquide. Les laboratoires de cytologie conservent habituellement le frottis pendant une durée d’un à deux mois, pour ce genre de demande.

Lorsque le frottis initial a été pratiqué sur lame, selon la technique conventionnelle, un nouvel examen doit être pratiqué.

 

Technique

Le test HPV proprement dit est effectué par différentes techniques de biologie moléculaire. La technique de référence est la PCR (Polymerase Chain Reaction).

Cette technique consiste à l’amplification d’une séquence connue d’ADN viral, suivie du séquençage du produit obtenu.

 

Indications

  • Frottis de type ASC-US : dans ce cas, le test HPV sert de triage. Lorsqu’il est négatif (environ 50 % des cas), un frottis de contrôle est proposé à un an. Lorsqu’il est positif, une colposcopie immédiate est proposée. Dans cette indication, le test HPV est entièrement remboursé par la sécurité sociale.
  • Surveillance post-opératoire après une conisation du col utérin, lorsque les marges de résection ne passent pas en zone saine. Le typage viral, associé au frottis cervico-vaginal et à la colposcopie, permet dans cette indication une recherche plus pertinente d’une lésion résiduelle ou d’une récidive. Cet examen comporte dans ce contexte une très bonne sensibilité et spécificité pour le dépistage d'une lésion résiduelle ou d'une récidive.

 

Résultats

Les résultats sont transmis habituellement au médecin prescripteur dans un délai de deux semaines.

Les résultats peuvent montrer :

  • Typage viral négatif.
  • Typage viral positif, avec HPV à bas risque : HPV 6, 11.
  • Typage viral positif avec HPV à haut risque : HPV 16, 18, 31, 45.

Le résultat doit être replacé dans le contexte global (âge de la patiente, résultat du frottis, de la colposcopie etc.), avant la prise d’une décision thérapeutique.

 

Et après ?

La patiente sera revue par le médecin prescripteur du typage viral ou par son gynécologue.

La décision thérapeutique dépend du contexte. Lorsque le typage viral est positif :

  • Frottis ASC-US : colposcopie immédiate.
  • Contrôle post opératoire après une conisation du col utérin : surveillance renforcée ou décision de reprise chirurgicale.

 

Le remboursement ?

Le tarif du test HPV est de 48€60. Il est pris en charge par la sécurité sociale uniquement en cas de frottis ASC-US.

 

A lire aussi

  • Aucun commentaire sur cet article.
Ajouter un commentaire
0
Pages
0
Gynécologie
0
Obstétrique
0
Fertilité
0
Images

Ce site utilise des cookies. En poursuivant votre navigation, vous acceptez le dépôt de cookies tiers destinés à vous proposer des vidéos, des boutons de partage, des remontées de contenus de plateformes sociales.