11 Place de la Nation

75011 Paris, France

Tél : 01 46 59 28 19

RDV EN LIGNE

@ CONTACT

Calendrier

Transfert d'embryons - 3.0 out of 5 based on 4 votes

Vote utilisateur: 3 / 5

Etoiles activesEtoiles activesEtoiles activesEtoiles inactivesEtoiles inactives
 

Définition

Il s’agit de la dernière étape d’une procédure de fécondation in vitro. Le transfert d'embryons consiste à déposer les embryons obtenus dans la cavité utérine, par voie naturelle.

 

Quand ?

Le transfert d’embryons a lieu généralement 2 à 3 jours après la ponction d’ovocytes. Lorsque l’on pratique une culture prolongée des embryons (blastocystes), le transfert a lieu 5 jours après la ponction. Les embryons sont triés avant le transfert, en fonction de leur qualité. Lorsqu’il reste des embryons surnuméraires et de bonne qualité, ils sont habituellement congelés. La procédure de congélation permet de réutiliser ultérieurement les embryons tout en évitant une nouvelle ponction ovocytaire.

 

Comment ?

Le transfert d’embryons a lieu au centre de P.M.A, par voie naturelle. Il est effectué lors d’un examen gynécologique habituel. Il ne nécessite ni anesthésie ni hospitalisation. Habituellement, deux ou trois embryons sont introduits dans un cathéter de transfert par le biologiste du laboratoire.

Il est recommandé d’avoir la vessie pleine lorsque l’utérus est antéversé et la vessie vide lorsqu’il est rétroversé.

Le gynécologue pose un spéculum et nettoie le col utérin. Il introduit le cathéter (très fin) à travers l’orifice du col utérin dans la cavité utérine parfois, sous contrôle échographique (transfert échoguidé). Une hystéroscopie diagnostique faite au préalable permet parfois de connaître le trajet du canal endocervical et de faciliter le geste du transfert.

Les embryons sont déposés dans la cavité puis le cathéter est retiré. La patiente reste ensuite au repos pendant une quinzaine de minutes. Le geste dure quelques minutes et est totalement indolore. Ce geste est identique à celui effectué lors d’une insémination intra-utérine, sauf qu’il s’agit d’embryons au lieu du sperme préparé.

 

Combien d’embryons sont transferés ?

Le choix du nombre d’embryons à transférer a pour objectif d'une part, d’augmenter les chances de grossesse mais d'autre part, de ne pas augmenter le risque de grossesse multiple. Dans ce choix interviennent plusieurs facteurs :

  • L’âge de la patiente (plus elle est âgée, plus on augmente le nombre d’embryons) ;
  • Le rang de la tentative de FIV (plus le rang est élevé plus on augmente le nombre d’embryons) ;
  • La qualité embryonnaire : plus la qualité est mauvaise, plus on a tendance à augmenter le nombre d’embryons.

 

Et après ?

Une supplémentation en progestérone est administrée par voie vaginale ou par voie orale pendant quelques semaines, afin d’augmenter les chances d’implantation embryonnaire. Des antibiotiques et de l’aspirine sont également habituellement prescrits pendant quelques jours. Un test de grossesse sanguin est effectué 14 jours après le transfert d’embryons. Il est refait 48 heures plus tard en cas de positivité afin de vérifier la bonne croissance des β-HCG plasmatiques (le taux doit doubler toutes les 48 heures).

 

A lire aussi

0
Pages
0
Gynécologie
0
Obstétrique
0
Fertilité
0
Images

Ce site utilise des cookies. En poursuivant votre navigation, vous acceptez le dépôt de cookies tiers destinés à vous proposer des vidéos, des boutons de partage, des remontées de contenus de plateformes sociales.