Note utilisateur: 0 / 5

Etoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactives
 

Généralités

La listériose est une infection bactérienne due à la Listéria monocytogenes. La listériose reste rare en France, avec moins de 300 cas par an. Elle constitue une maladie à déclaration obligatoire.

La transmission de cette maladie se fait essentiellement par voie alimentaire, en ingérant des aliments contaminés par la Listéria.

Les sujets les plus exposés à la listériose sont les femmes enceintes et leurs nouveau-nés, les personnes âgées et les personnes immunodéprimées (ayant un système immunitaire affaibli).

Contractée en cours de grossesse, la listériose peut être responsable d’un avortement (fausse couche tardive), d’un accouchement prématuré ou d’une infection néonatale (avec atteinte cutanée, détresse respiratoire ou atteinte neurologique).

La Listéria est fréquemment répandue dans la nature, au niveau de l’eau, du sol et des végétaux. Elle colonise facilement les sites de fabrication des aliments et à fortiori en cas d’allongement de la chaîne du froid. Pourtant, l’infection proprement dite n’est pas fréquente. Pour qu’un aliment devienne contaminant il faut que la quantité de bactéries présentes soit importante.

 

Prévention

La prévention de la listériose en cours de grossesse consiste à prendre des précautions alimentaires tout au long de la grossesse, et à l consulter en cas de signes cliniques pouvant correspondre à une infection.

Eviter la consommation de :

  • charcuterie en gelée ;
  • rillettes ;
  • pâtés ;
  • fois gras ;
  • fromages au lait crû, fromages à pâte molle ;
  • poissons fumés ;
  • coquillages crus, surimi, tarama ;
  • graines germées crues (soja).

Il est recommandé de :

  • bien cuire les aliments d’origine animale (viande, poissons, charcuterie crue) ;
  • préférer les produits préemballés (moins de risque d’être contaminés) ;
  • enlever la croûte des fromages (aliments contaminés par contact avec l’environnement) ;
  • laver soigneusement les légumes crus ;
  • consommer rapidement les aliments achetés à la coupe et les aliments crus ;
  • respecter les dates limites de consommation ;
  • respecter les règles habituelles d’hygiène alimentaire, lavage des mains et nettoyage des ustensiles de cuisine après leur utilisation ;
  • conserver les aliments crus séparément des aliments crus ou prêts à être consommés ;
  • réchauffer les restes alimentaires et les plats cuisinés avant leur consommation ;
  • s’assurer que la température du réfrigérateur soit suffisamment basse (4°C) ;
  • nettoyer fréquemment et désinfecter son réfrigérateur à l’eau de javel.

Il est conseillé de consulter devant l’un des symptômes suivants (chez la femme enceinte) :

  • fièvre ≥ 38°C, traînante ;
  • syndrome pseudo grippal : rhinopharyngite fébrile ;
  • frissons, fatigue, céphalées (maux de tête), myalgies (douleurs musculaires).

 

A lire aussi

  • Aucun commentaire sur cet article.
Ajouter un commentaire