Note utilisateur: 0 / 5

Etoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactives

Cellules superficielles ou intermédiaires de l’épithélium malpighien du col utérin, présentant des signes pathognomoniques (de certitude) d’infection virale par l’HPV : Augmentation de la taille du noyau ; aspect binucléaire ; noyau hyperchromatique ; cytoplasme présentant un halo clair péri nucléaire et des vacuoles.

koilocyte

Koïlocytes

Leur observation dans un frottis cervico-vaginal évoque la présence d’une lésion malpighienne intra-épithéliale de bas grade selon la terminologie de Bethesda.

Réagissez (0) Clics: 2403

Note utilisateur: 0 / 5

Etoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactives

Tumeur développée au dépens de l'ovaire, à contenu le plus souvent liquidien. Un kyste de l'ovaire peut être fonctionnel, développé à partir d'un follicule ou d'un corps jaune. Un kyste fonctionnel disparaît souvent spontanément. Un kyste de l'ovaire peut être organique. Les kystes organiques peuvent être bénins (kyste séreux, kyste mucineux, kyste dermoïde) ou malins. Ils nécessitent souvent leur ablation chirurgicale.

Réagissez (0) Clics: 1477

Note utilisateur: 0 / 5

Etoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactives

Il s'agit de l'accumulation de mucus produit par les glandes de l'endocol (épithélium cylindrique) ne pouvant s'évacuer du fait du recouvrement physiologique de la glande par de l'épithélium malpighien (phénomène de réparation). Ces kystes sont le plus souvent visibles au niveau de l'exocol se présentant à la colposcopie comme un kyste translucide dont la paroi est parcourue de vaisseaux. Ils peuvent aussi siéger dans l'endocol et être visibles à l'échographie.

kyste de naboth 3

Kyste de Naboth à la colposcopie

kyste endocervical

Kyste endocervical à l'échographie

Réagissez (0) Clics: 4440

Note utilisateur: 3 / 5

Etoiles activesEtoiles activesEtoiles activesEtoiles inactivesEtoiles inactives

Kyste de l'ovaire contenant des formations normalement présentes dans le derme ou dans l'épiderme (follicules pilosébacés, glandes sudoripares, dents).

kyste dermoide ASP 1

Dents situées au sein d'un kyste dermoïde

 

kyste dermoide IRM 1

IRM : kyste dermoïde

 

Kyste dermoide 1

Echographie : kyste dermoïde

 

kyste dermoide MACRO 1

Examen extemporané : kyste dermoïde

Réagissez (0) Clics: 9166

Note utilisateur: 0 / 5

Etoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactives

Tumeur développée au dépends d'une glande sébacée (glandes situées dans la partie épidermique de la peau, sécrétant une substance grasse appelée sébum). Il résulte souvent de l'oblitération du conduit excréteur de la glande. Le kyste se présente sous la forme d'une tuméfaction intradermique ou sous cutanée, dans laquelle se trouve une cavité contenant du sébum et des cellules de l'épiderme. Ces kystes peuvent survenir au niveau du creux de l'aisselle, de la vulve ou du vagin. Son traitement consiste soit à une évacuation spontanée vers la peau, soit à une petite incision chirurgicale.

Réagissez (0) Clics: 2601