Double immunomarquage par la P16 inkA et Ki67 - 5.0 out of 5 based on 1 vote

Vote utilisateur: 5 / 5

Etoiles activesEtoiles activesEtoiles activesEtoiles activesEtoiles actives
 

Il s’agit d’un examen immunohistochimique réalisé sur le liquide du frottis cervico-utérin. Cet examen complémentaire au frottis se fait par le médecin anatomopathologiste.

La protéine p16 est un biomarqueur qui témoigne de l’expression du gène précoce E7 lors d’une infection à HPV à haut risque. Sa surexpression est le reflet indirect de l’expression du gène E7.

Le couplage de la recherche du biomarqueur protéine p16 et du facteur de prolifération Ki67 au sein de la même cellule (Dual-staining) permet d’identifier de manière plus spécifique les infections transformantes dans l’épithélium malpighien du col utérin.

Ce double immunomarquage cytologique permet dans certains cas de frottis cervico-utérins anormaux de trier les femmes qui présentent un risque d’évolution vers une lésion cancéreuse et qui nécessitent une colposcopie, de celles qui nécessitent qu’un suivi puisqu’à très faible risque d’évolution vers le cancer.

DICTIONNAIRE GYNECO-OBSTETRICAL  A  B  C  D  E  F  G  H  I  J  K  L  M  N  O  P  Q  R  S  T  U  V  W  X  Y  Z

0
Articles
0
Gynécologie
0
Obstétrique
0
Fertilité
0
Images

Ce site utilise des cookies. En poursuivant votre navigation, vous acceptez le dépôt de cookies tiers destinés à vous proposer des vidéos, des boutons de partage, des remontées de contenus de plateformes sociales.