DOCTEUR BENCHIMOL

Gynécologue-obstétricien à Paris

COLPOSCOPIE - HYSTEROSCOPIE

Drapeau france miniature  01 46 59 28 19

11 Place de la Nation

75011 Paris, France

Rendez vous gynécologue en ligne

Paris

 

Cellules cylindriques endocervicales (présence ou absence de) - 5.0 out of 5 based on 1 vote

Vote utilisateur: 5 / 5

Etoiles activesEtoiles activesEtoiles activesEtoiles activesEtoiles actives
 

Les cellules cylindriques endocervicales sont des cellules normales qui tapissent l'épithélium endocervical et du canal cervical. C'est au niveau de ce tissu glandulaire qu'est fabriquée et secrétée la glaire cervicale (mucus cervical).

Le frottis cervico-vaginal constitue l'examen de dépistage de première intention du cancer du col utérin.

Sa réalisation consiste à balayer à l'aide d'une petite brosse les cellules de la partie externe du col (ou exocol, cellules malpighiennes) et de la partie interne du col (ou endocol, cellules cylindriques endocervicales). L'échantillon doit être cellulaire, c'est à dire riche en cellules provenant des deux épithéliums (tissus).

Le cancer du col utérin se développe habituellement au niveau de la zone de jonction de ces deux tissus. En effet, un cancer du col utérin peut se constituer à partir des cellules malpighiennes et/ou à partir des cellules cylindriques endocervicales.

De ce fait, la présence de cellules cylindriques endocervicales sur un résultat de frottis cervico-vaginal témoigne que la partie interne du col a été correctement prélevée et que son analyse cytologique est donc fiable.

A contrario, l'absence de cellules cylindriques endocervicales sur un résultat de frottis cervico-vaginal témoigne du manque de fiabilité de l'analyse cytologique de la partie interne du col. Le frottis n'est donc dans ce cas pas totalement interprétable, l'échantillon cellulaire n'etant pas suffisamment représentatif...

L'absence de cellules cylindriques endocervicales est notée dans environ 20% des frottis. Cela ne veut pas forcément dire que le frottis a été mal réalisé.

Leur absence est plus fréquente dans les situations suivantes :

  • chez la femme ménopausée ;
  • femme sous contraception hormonale ;
  • antécédent de conisation ou de traitement au laser ;
  • présence d'une inflammation importante ;
  • contraception par stérilet ;
  • ou simplement du fait de l'anatomie du col utérin.

Les recommandations du système Bethesda 2001 préconisent de noter systématiquement la présence ou l’absence de cellules endocervicales sur un frottis. En revanche, aucune conduite à tenir n'est proposée dans ce cas.

Libre au gynécologue de décider si un nouveau prélèvement est nécessaire, éventuellement après un traitement local, et cela en fonction du contexte clinique...

 

A lire aussi

0
Pages
0
Gynécologie
0
Obstétrique
0
Fertilité
0
Images

Ce site utilise des cookies. En poursuivant votre navigation, vous acceptez le dépôt de cookies tiers destinés à vous proposer des vidéos, des boutons de partage, des remontées de contenus de plateformes sociales.